Crédit travaux

credit

Crédit Epargne Logement

Des travaux de décoration peuvent également être financés par un crédit Epargne Logement (CEL).

Chaque particulier disposant d’un Plan Epargne Logement peut, après 18 mois, demander l’ouverture d’un crédit travaux dont le montant sera fonction des intérêts de l’épargne.

Toutefois, qu’il s’agisse d’un chantier de rénovation ou de décoration (tous les projets sont concernés), la somme allouée par un crédit travaux de ce type reste plafonnée à 23 000 euros.

D’un taux d’intérêt de 3% (hors assurance), un crédit issu d’un Plan Epargne Logement peut être contracté pour une durée s’étalant   de 2 à 15 ans.