Crédit travaux

credit

Crédit travaux bancaire

Dans une grande majorité des cas, un propriétaire ou un locataire fait appel à un établissement bancaire afin de financer les travaux qu’il souhaite entreprendre (aménagement, décoration, rénovation, etc.). La diversité des crédits travaux proposés offre une flexibilité et un confort de remboursement adaptés à chaque profil.

Il convient toutefois de noter que, si pour des travaux d’importance (plus de 21 500 euros) le particulier se verra proposer un crédit immobilier, la réalisation d’un projet de moindre envergure peut être financé par un crédit à la consommation.

L’avantage d’un crédit à la consommation comme crédit travaux réside dans la dispense de contracter une assurance décès-invalidité ainsi qu’une garantie de remboursement pour l’établissement créditeur (hypothèque, caution mutuel, etc.).

Le TEG (Taux Effectif Global) d’un tel emprunt s’en trouve donc proportionnellement diminué.

Le souscripteur est également exonéré de toutes pénalités en cas de remboursement anticipé.

La totalité des travaux peut être envisagée sans distinction (hors le coût plafond de 21 500 euros) puisque ce crédit travaux peut couvrir la décoration, la rénovation, l’aménagement, la construction, l’installation de tout équipement (climatisation, électrique, chauffage), etc.