Crédit travaux

information
Boutique Décoration

Nouvelles normes européennes en matière de peinture


- Jusqu'à récemment, on trouvait essentiellement deux types de peintures : la peinture glycérophtalique, dite "à l'huile", et la peinture acrylique, dite "à l'eau".

La première s'avère très polluante car elle contient des solvants (COV : composés organiques volatiles). Ces derniers se volatilisent dans l'atmosphère, ils sont absorbés par les matériaux de la pièce qui les restituent au fil des mois.
Quant à la peinture "à l'eau", elle contient moins de COV. Toutefois, sa rapidité de séchage entraîne un emménagement dans les lieus quasi immédiat. Les COV sont donc inhalés avant leur disparition totale.

- La Directive Européenne adoptée en mars 1999 a pour but de réduire ces émissions de COV de 57 % entre 1999 et 2010.
Cette disparition programmée des solvants et autres matières chimiques dans les peintures accélère aujourd'hui l'apparition de peintures mixtes, synthèse de l'acrylique et de la glycéro combinant les avantages de ces deux types de peinture.
Ces peintures mixtes sont appelés peintures alkydes.

- Cette Directive Européenne (directive COV - 2007 / 2010) reprend un guide réalisé par le CEPE (Conseil Européen de l'industrie des Peintures, des Encres d'imprimerie et des couleurs d'art) et programmant les étapes d'application de cette nouvelle norme.

- Voici un tableau présentant les objectifs à atteindre en 2007 et 2010 en ce qui concerne la quantité de COV (en gramme par litre) présente dans le produit fini :

Type de produit 2007 2010
Peinture intérieure eau Mat / Satin 75 g / L 30 g / L
Peinture intérieure solvant Mat / Satin 400 g / L 30 g / L
Peinture intérieure eau Brillant 150 g / L 100 g / L
Peinture intérieure solvant Brillant 400 g / L 100 g / L
Peinture murale extérieure support minéral eau 75 g / L 40 g / L
Peinture murale extérieure support minéral solvant 450 g / L 450 g / L
Revêtements intérieurs multicolores eau 150 g / L 100 g / L
Revêtements intérieurs multicolores solvant 400 g / L 100 g / L

- L'application progressive de cette directive vise, bien entendu, la protection de la santé de l'utilisateur et la préservation de l'environnement, mais sera aussi la cause de conséquences directes sur le marché : la fin des peintures glycéro, notamment d'intérieur, une augmentation du prix de revient à la fabrication due à une formulation plus complexe, l'orientation des professionnels vers de nouvelles peintures en phase aqueuse (les peintures alkydes).